Dimanche, 20 Avril 2014

Bienvenue sur Estriade.net

L’Estriade et son réseau est une piste cyclable pavée (en partie) de 97 kilomètres et plus. Débutant au Lac Boivin et bordée d’arbres sur toute sa longueur, elle traverse quatre municipalités du territoire de la MRC de la Haute-Yamaska, soit Granby, Canton de Shefford, Bromont et Waterloo. Il fait également parti de la route verte, qui s'étend sur plus de 4000 kilomètres. Il s’agit d’une piste récréative (par opposition à sportive) à vocation familiale et très sécuritaire. La piste cyclable a été aménagée sur le tracé de la voie ferrée qui traversait autrefois ces municipalités.

L'Estriade :

  • Un des plus beaux circuits du Québec
  • Circuits hautement sécuritaires
  • Seulement 2% de dénivellation
  • 29 sculptures extérieures
  • Des pistes à 50% asphaltées

Note: pour votre sécuritée les chiens ne sont pas admis sur le circuit.

L'histoire de C.A.R.T.H.Y.

Imprimer PDF
Intersection sur l'Estriade

Ce fut, dans les Cantons-de-l’Est, la première fois que plusieurs municipalités s’entendaient pour récupérer une voie ferrée dans le but d’en faire une piste cyclable, suite à l’arrêt des activités ferroviaires. La décision fut prise en un temps record, à la suite d’un effort de concertation important entre les municipalités; une réussite inspirante pour plusieurs municipalités et associations.

La grande aventure du réseau cyclabe a débuté le 7 décembre 1984, à Waterloo, lorsque le comité d’embellissement et de protection du lac Waterloo proposait le développement d’une piste multifonctionnelle. Les démarches pour acquérir l’emprise de chemin de fer du CN ont débuté en 1985, après avoir reçu l’aval des municipalités de Granby, Bromont, Shefford et Waterloo. La première rencontre officielle de travail entre les quatre municipalités eut lieu le 12 décembre 1989.

En avril 1990, le groupe de travail présente le résultat de son étude sur la réalisation du projet de piste multifonctionnelle aux municipalités concernées. C’est à la même époque que le groupe mandate le Conseil régional des Loisirs Richelieu-Yamaska pour préparer un projet d'incorporation afin de reconnaître officiellement un organisme régional.

C’est finalement le 29 mai 1990 que la Corporation d'Aménagement Récréo-Touristique de la Haute-Yamaska inc. (C.A.R.T.H.Y.) organisme sans but lucratif, voit légalement le jour. À l’origine, son mandat, qui devait durer 3 ans, consistait à développer, gérer et animer, hiver comme été, l’ancienne voie ferrée, de Waterloo à Granby au nom des municipalités impliquées. La corporation, composée d’une part de membres élus par l’assemblée générale et d’autre part de gens nommés par les conseils des municipalités, fonctionnait uniquement par concertation. Les quatre partenaires partageaient à part égale les frais d’exploitation et d’investissement devaient approuver à l’unanimité les dépenses proposées avant d’y procéder.

Dans le but d’exploiter à fond le côté « voie ferrée » ainsi que le caractère vieillot des lieux, les concepteurs ont récupéré l’ancien matériel du chemin de fer pour aménager les sites, haltes et autres équipements qui desservent la piste cyclable. La halte routière du Vélo Gare a été construite en s'inspirant des plans du bâtiment de la gare de Granby, l'ancienne gare du Canadien National, jadis située à cet endroit. À Waterloo, un ancien wagon de queue appelé caboose a été transformé en relais et bloc sanitaire pour les cyclistes. À mi-chemin, on a érigé un nouveau relais s’inspirant des petites gares traditionnelles de villages québécois.